01/09/2009

Cherche des chars de 14-18

Je n'étais pas né en 14-19. Le gamin non plus. Pourtant, quand je suis allé le réinscrire à l'école, j'ai rencontré sa future institutrice qui, elle non plus, n'était pas née en 14-18. Il n'y a que les rectangles bruns de poisson du capitaine igloo qui étaient panés en 14-18. Cette dame, à la carroserie élégante (elle roule en Citroën Albert Lingo, comme moi) m'a glissé à l'oreille qu'un des premiers devoirs du gamin sera consacré à la guerre de 14-18 et que les parents pourront aider. Elle aurait mieux fait de me glisser autre chose autre part, parole de zouave. " Je vous ai vu faire le tour de ma voiture cinq fois " m'a-t-elle dit. " Ah, madame l'institutrice ", lui ai-je répondu en affichant le sourire de Michel Daerden (ministre belge wallon qui a déferlé sur you tube et qui boit beaucoup mais qui a la correction de ne jamais citer de marque de bière) " vous avez un véhicule de rêve ". " C'est parce que j'ai trois grands chiens que je mets derrière plus un petit qui vient à côté de moi ". Zut, zut et reflute, pour une fois que je tombe sur une institutrice qui, comment dirais-je, me fait bander à la première rencontre, elle a quatre chiens. Mais c'est qu'il faut les nourrir, ces bêtes là. Et ce n'est pas donné chez Tom et Jerry, parfois Tom and Co ou Tom et Jéricho, comme les trompettes. " Puisque vous aimez les véhicules, je vous vois bien aider votre fils à rédiger un dossier sur les chars de 14-18 ", m'a-t-elle dit ". " Heuuu ", ai-je répondu, " Ah bon. Ils avaient des chars. Comme les romains pour aller faire leurs courses ? ". " Ah, les courses de chars. Dites donc, vous avez de l'humour, vous ". " Je fais ce que je peux, madame l'institutrice, pour que le gamin reçoive de beaux points ". "Je vous l'ai dit, 14-18, les chars ". " Heuuu, oui ". Quelqu'un aurait-il autre chose que ce que j'ai trouvé comme photo de chars de 14-18. D'avance merci.

3732042948_ecd243ffbc[1]

20/08/2009

Cherche l'énigme de l'expression

Aujourd'hui l'énigme du jour, en compétition avec la seule, la vraie, l'unique, celle de Rafaël, tous les jeudis, sur http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be est : " Voici le portrait d'un jeune homme, célibataire avec un gamin, Kiki et Pipette les hamsters et leur roulette qui empêchent de dormir parce que ces cons font du body-training la nuit, Maurice le poisson rouge beaucoup plus silencieux, rasé de près, l'oeil persan comme les chats du même nom, qui arrive à lire à distance dans les pensées de celles et ceux qui regardent sa photo en ce moment et qui se dit que ce n'est pas beau tous les jours, champion du virage à gauche toute avec un caddy vide au supermarché, attendant inlassablement blonde à forte poitrine aimant vaisseler et repasser des chemises, belge ce qui est une grande qualité, wallon oufti biloute, cuisinier amateur débutant esayant désespérement d'atteindre le niveau amateur averti, éteint de vertige quand il faut remplacer une ampoule électrique quand il faut monter sur un tabouret, habitant au cinquième étage ce qui est un énorme avantage pour les blondes à la forte poitrine qui ont le sommeil léger parce qu'on n'entend pas les bruits de la route et que de la route on n'entend pas les cris du cinquième, ayant toutes ses facultés sauf celle de monter sur un tabouret, pouvant ouvrir une boîte de raviolis les yeux fermés sans se blesser si on lui donne l'ouvre-boîte et la boîte dans le bon sens, aimant les voyages surtout ceux d'une heure ou deux au parc communal. Et bien, ce jeune homme, représente une expression. Top chrono, vous avez vingt-quatre heures pour trouver et une semaine pour répondre si vous êtes blonde ... 

045

13/08/2009

Cherche une monoplace

Bonjour. Je vis seul. Triste. Au cinquième étage avec une voisine de palier invivable. Je vis de raviolis en boîte quand j'arrive à ouvrir la boîte. Le gamin vient me voir quand je lui dis au téléphone que j'ai acheté des bonbons; Les chauffeurs de bus font grêve pour un oui pour un non, quels fainéants. L'ascenseur ne s'arrête plus au cinquième et je dois aller jusqu'au sixième et descendre un étage dans les escaliers avec le caddy du supermaché. A chaque marche je perds des marchandises : les oeufs, les tomates, le ketchup,et je roule dessus. C'est horrible. Il y en a plein les murs. J'ai tout nié quand la police scientifique est venue pour identifier les corps. Quels cons, ils cherchaient le rhésus du ketchup. Egalité avec les conducteurs de bus wallons. On devrait engager des polonais. Eux, ils travaillent. La porte de mon four à micro-ondes ne ferme plus. C'est pas bon des raviolis froids. Même avec du fromage râpé. Quand c'est râpé c'est comme quand le gamin attend son bus pour aller à l'école et que les cons font grêve. Vivement les polonais, ou les croates, ou les sénégalais pour être dignes de conduire nos bus. La dignité et le respect des autres, c'est important. Il y an a qui l'ignore, honte, ce sont des belges. J'espère que les conducteurs de bus belges ont de l'humour parce que je dois prendre le bus tous les jours pour aller à la gare prendre le train, puis le métro, puis la marche à pied. Quelle vie de con. Il me faut autant de temps pour aller au boulot et en revenir, quand il y des bus, que pour faire semblant de travailler au bureau. Marre, j'en ai marre, je m'achète une monoplace. J'en ai déchiné une sur internet. J'ai besoin de conseils. A votre avis, est-ce une bonne affaire .   

Film1 115 - Copie

31/03/2009

Cherche un boudin à ressort

Cette année, pour ses Pâques, le gamin recevra un boomerang. C’est un jouet économique puisqu’il revient toujours. J’entends déjà le gamin : « Papa, viens voir ce que la cloche a passé (il sera surpris un jour de savoir que ce qu’il appelle la cloche, c’est moi. Il faudra que je parle préventivement de ce futur traumatisme filial à ma psy. J’attends qu’il fasse plus chaud, à cause de ses décolletés plongeants. Hé, c’est sans supplément, faut en profiter. En plus, quand je lui fais pouêt pouêt elle me donne des jours de congé pour cause de surmenage. Je ne sais pas imiter beaucoup de personnes, a part Johnny aqueux aqueux, mais j’imite bien le surmenage. En plus c’est avec les mains et pouêt pouêt se dit pouêt pouêt en ch’ti, en wallon ou en marseillais. Même en braille si on n’est pas muet. Je ferme la parenthèse). Le gamin va certainement ajouter : « Et ça sert à quoi ? Où met-on les piles ? On reçoit ça en achetant quoi ? C’est une réplique du chapeau de Napoléon passée au rouleau compresseur ? Je parie que le papa de Cédric sait s’en servir ». J’ai donc décidé de savoir m’en servir. Après dix lancers j’ai arrêté. J’avais parcouru un vingtième de marathon, grimpé dans cinq arbres pour récupérer l’engin, déchiré mon pantalon lors de la cinquième descente et pris mon pied trois fois dans une taupinière. La bouse de vache, ça glisse. Il y avait déjà des pissenlits. Ce n’est pas mauvais. Une fois relevé j’ai eu une idée : essayer verticalement. Il faut courir moins loin. Le principal est de ne pas éternuer à cause du soleil quand il retombe, ça fait mal, je le sais. Jamais à court d’idée je vais tester le boomerang verticalement mais vers le bas, chez moi, à partir du cinquième étage. Pour étudier son aérodynamisme. J’ai l’impression qu’il ne va pas remonter tout seul et je n’ai pas envie de me taper un abonnement all-in dans l’ascenseur. Je cherche quelqu’un qui disposerait d’un boudin à ressort et qui ne mangerait que le boudin. Je partage les frais, l’un prenant le boudin au prix de la viande et moi le ressort, au prix de la ferraille.

14/08/2008

Pour vos vacances - Voor uw vakanties

Nous sommes à la veille du quinze août, le jour de la grande transhumance. Ceux du sud vont au nord et ceux du nord filent au sud. C’est comme ça en Belgique. Voulant collaborer étroitement pour « Vive les paix des races » et autres gais lurons j’ai concoqueté (mais que je n’aime pas ce mot) ceci à l’intention de mes frères du nord.

Beste vlaamse vrienden (Traduction pour les suisses, les malgaches, mimi, les canadiens et autres francophones : p’tits cons d’flamins), voici de quoi vous aider durant vos vacances en Belgique du sud : een woordenboek, autrement dit un dictionnaire wallon - français.

Arsouille : espiègle

Baraki : carolo, de basse classe

Bauchelle : jeune fille

Binauche : content

C’est toudi li p’tit qu’on spotche : c’est toujours le petit qu’on écrase

Cougnou : longue brioche de Noël, parfois appelée petit jésus

Crayat : mâchefer, surnom des natifs de Nismes 

Crevé plein : (rien à voir avec les pneus) ivre mort

Djondu : qui s’est fait avoir

Man’daye : bon à tout faire

Vitoulet : boulette de viande hachée (hachis)  dans laquelle on a incorporé de la mie de pain sec broyée (chapelure), de l’oignon finement émincé, du persil  et de l’œuf cru, qu’on a ensuite roulée dans la farine et dorée à la poêle sur tous les côtés ce qui n’est pas facile avec une boulette pour, ensuite, laisser mijoter durant quelques heures dans une casserole remplie d’eau, de la graisse récupérée de la poêle de cuisson des côtés de la boulette, d’un cube de bouillon de bœuf et, selon les goûts, de champignons en lamelles et/ou de rondelles de carottes et/ou d’oignons grossièrement découpés et/ou d’un peu de tomate à condition d’avoir enlevé les peaux et /ou d’un branche de thym et /ou d’une feuille de laurier et/ou d’une deuxième ration de carottes en rondelles quand elles sont en promotion. Les proportions sont données à titre indicatif. Il est bien entendu nécessaire de multiplier ou de diviser les cubes, branches, feuilles, rondelles en fonction du nombre d’invités, de leur appétit et surtout de votre envie d’en manger le lendemain car c’est le lendemain que les vitoulets sont les meilleurs. Ma recette d’origine est pour six boulettes et j’avoue qu’ajouter de la ciboulette en petite quantité donne un petit goût agréable. C’est comme l’omelette à la ciboulette mais il faut remplacer les œufs par du hachis. Ou l’omelette au fromage. Mais pas avec du hachis, ce serait du gâchis. Par contre, parsemer du fromage râpé sur de la sauce bolognaise surmontant des spaghettis est une bonne chose. C’est même artistique. Pour le gamin je fais ceci : la morne plaine ce sont les pâtes, la sauce bolognaise représente la butte du lion de Waterloo et le fromage râpé comprimé est le lion. Je dois lui remplacer son lion une dizaine de fois avant qu’il ne se mette à creuser dans la morne plaine.

Volle zat : plein soûl mais ce n’est pas du wallon, c’est de Brussel comme Zat André, la nuit, et le zour, zat André, touzours, mon amour.

13/05/2008

Cherche à acheter wallon

Je peux vous faxer des pancartes marquées en tout grand ACHETEZ WALLON et, en dessous, en plus petit, made in china. Faire offre.

14/04/2008

Cherche le bon langage

« Papa, j’ai un devoir sur les animaux. Tu m’aides ? ». « Avec plaisir, gamin. Je vais partager ma culture avec toi. Et, retiens bien ceci, la culture, c’est comme la confiture, moins on en a et plus on l’étale. « Papa, mon devoir c’est sur le cri des animaux. J’ai déjà coincoin le canard ». « Bien, gamin. Bon, heuuu, voyons, ah oui. Ecrit : il y a deux sortes de stalag, comme chez nous les flamands et les wallons. D’un côté de la frontière linguistique, les stalags titent et, de l’autre, les stalags mitent. Mais ce sont tous des stalags, simplement il y en a qui pendouillent et d’autres qui sont en érection ». « C’est trop long à écrire, papa. Tu n’as pas un autre exemple de cri d’animal ? ». « Les fourmis, gamin ». « Elles font quoi, les fourmis, papa ? ». « Les fourmis cro-ondent, gamin ».